28 juillet 2020

Le gouvernement de Galice prend des dispositions dont devront tenir compte tous les pèlerins qui vont cheminer dans le nord de l’Espagne en direction de Compostelle.

Les personnes ayant séjourné en Aragon, en Catalogne, en Navarre, au Pays basque et à La Rioja et voyageant en Galice doivent fournir leurs coordonnées aux services sanitaires sous 24 heures. Cette mesure concerne donc tous les pèlerins sur le Camino Francés.

A partir de demain, les voyageurs arrivant en Galice, qu’ils soient touristes ou résidents habituels, et qui ont séjourné au cours des quatorze derniers jours dans l’une des cinq communautés du nord (Aragon, Catalogne, Navarre, Pays basque et La Rioja), doivent fournir leurs coordonnées.

De même, cette mesure s’appliquera aux visiteurs de pays à forte incidence de cas de COVID-19, dont certains Européens, comme le Portugal ou la Belgique.

Les données collectées sur les personnes sont supprimées au bout de vingt-huit jours.

Sur le plan international, la Xunta reconnaît les compétences du Gouvernement Central et rappelle que les passagers au départ de tout aéroport ou port étranger doivent déjà remplir un formulaire sanitaire.

(Résumé) Source : Diario de Navarra. Transmis par José Torguet aux associations jacquaires.

13 juillet 2020 – L´ AMCS (Associacion de municipios del camino de Santiago) informe

En résumé :

Règles à respecter dans les albergues

Distanciation physique
Masque
A la réception, éviter tout contact
Mettre le sac à dos dans un grand sac
Sandales ou tongs
Occupation d´1 lit sur 3
Éviter de toucher aux lits
Mettre le linge utilisé dans un sac
Désinfecter les surfaces touchées
Gel à disposition
Cuisines et salles communes restent fermées
 
Emporter dans le sac à dos

Masques
Sandales
Gel hydroalcoolique
Stylo
Gants
Couverts, tasse etc
 
Si vous voulez en savoir plus : https://we.tl/t-aM6BsUKk4P (téléchargement  lourd)
 
 

10 juillet 2020 – Un message de Jean Louis Aspirot, secrétaire général Ass. Les Amis du chemin de St Jacques PA

Un certain nombre d’informations erronées circulent ces jours ci. Voici un communiqué tout ce qu’il y  a de plus officiel. Avec un peu de retard puisque le confinement se termine , en principe demain, mais la prudence, voire le fait de remettre à plus tard le projet de partir sur cette voie sont conseillés. D’autant plus que sur la traversée de la Communauté d’Euzkadi ( entre Irun et Bilbao) toutes les albergues sont fermées, sauf une…..Getaria)

Message de Laureano V.Garcia Diez à Amaia Goikoetxea ( Département tourisme du Gouvernement Basque.

Isaias Calvo de la Uz, directeur des relations de la SA Jacobeo avec les associations des Amigos del camino de Santiago vient de me confirmer que le confinement de la  région de A Mariña dans la province de Lugo entraine l’imposibilité pour les pèlerins de transiter par cette zone.

Pour autant depuis hier ( lundi)0,00heure jusqu’à Vendredi prochain, en principe, l’accés à la Galice par le camino del Norte, autant par Ribadeo que par Vegadeo est FERME ;

Je vous prie de faire parvenir cette circonstance au pèlerins qui se trouvent sur le camino del Norte ; ainsi que de les orienter vers des alternatives afin de continuer leur chemin vers Compostelle

Laureano V.Garcia Diez ( Présidente de la agrupacion de asociaciones del camino del Norte

 

05.07.2020 – Des nouvelles des gîtes bordelais après la Covid19.

Nous vous informons de la réouverture des gîtes associatifs d’accueil de pèlerins en région bordelaise et Sud-Gironde de la Voie de Tours à partir du 1er juillet 2020 :

  • Le Bouscat : 4 places,

  • Gradignan-Cayac : 4 places,

  • Le Barp : 4 places,

  • Mons en Belin : 5 places.

Ces 4 gîtes accueillent sur réservation et sur rendez-vous.

Les mesures barrières et de distanciation sont appliquées.

Les pèlerins doivent prévoir de s’équiper de masques et de solution hydro alcoolique, mais aussi de sac de couchage car les couvertures ne seront pas disponibles. Par contre nous fournissons bien sur des draps jetables.

La réservation est obligatoire (il n’y aura pas de permanence sur place). L’accueil sera fait uniquement sur rendez-vous, nous ne serons donc pas en mesure d’accueillir les pèlerins qui n’ont pas informé de leur passage.

03.06.2020 – Nouvelles d’Annie Cardinet, Présidente FFACC

Voici des infos que vous attendiez depuis un moment!!!
Communiqué de presse du 2 juin 2020 de la Fédération Espagnole des Amis du Chemin de Saint Jacques.

Merci aux 3 hispanisants qui font veille et à José, particulièrement pour ses traductions appréciées de ceux qui ont loupé les cours d’espagnol!

Annie Cardinet

FFACC

Pour en savoir plus

Sur l´AMCS  ( Ass. de Municipios del Camino de Santiago)

L´Association des Municipalités du Chemin de St Jacques (103 communes du Camino Frances) s´est créée en mars pour s´occuper  avec les autorités et associations de la fermeture coordonnée du Chemin (fermeture des auberges, information et aide au rapatriement des pèlerins).

Elle travaille sur « une information coordonnée et partagée entre administrations et acteurs du Chemin en relation avec un éventuel processus d´ouverture contrôlée du Chemin. L´élaboration et l´harmonisation des documents qui regroupent les mesures à prendre, toujours selon les indications des autorités sanitaires. » L´information des hébergeurs sur les modalités de l´accueil.

L´AMCS a contacté les associations étrangères. Celles-ci se chargeront « de transmettre … toutes les informations venant d´Espagne et retenir d´éventuels pèlerins si les autorités espagnoles l´exigent. »

Elle envisage par ailleurs un nouveau système d´information sur l´occupation des places dans les auberges du Camino Frances. Elle propose la création d´un portail web de référence unique du Camino, qui au départ donnerait les infos sur la situation actuelle et la réouverture du Chemin.

Lutte contre la pandémie « Coronavirus 19 »

Pendant les vacances estivales et dans un contexte où certains peuvent baisser la garde dans les lieux plus familiers ou propices à la convivialité, il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie de la COVID-19 : la période estivale ne doit pas être synonyme d’un relâchement dans le respect des gestes barrières. C’est de l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous que dépend la santé de tous.

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos recevant du public.

Retrouvez toutes les informations sur la stratégie de déconfinement sur la plateforme :

gouvernement.fr/info-coronavirus

Fermer le menu