Cette page est ouverte afin de vous renseigner sur l’actualité de notre association mais également sur celle concernant les chemins.

Alors n’hésitez pas à cliquer sur les boutons ci-dessous.

arabesque

PROJETS DE PRINTEMPS, D’ETE- PARTIR ? 

On peut partir ! Et même autour de chez nous.

La boucle du Mont-Saint-Michel par exemple : traverser la Mayenne du Sud au Nord en passant par Pontmain ou Mayenne, gagner le Mont-St-Michel, « redescendre » par la Voie des Plantagenêts en passant par Vitré jusqu´à Angers, ou par la Voie des Capitales par Rennes et Redon jusqu´à Nantes…

Prendre le Grand Chemin Montois depuis Tours, ou Le Mans.

Suivre la boucle Saint-Martin-de-Tours (500km) par Candes-St-Martin, Poitiers et Tours.

De Saint-Pierre de Nantes à Saint-Pierre de Rome : tel est le thème de la Via ligeria qui vient d’être créée par Anthony Grouard et Anne-Laure Timmel, de l’association des Haltes pèlerines en Loire-Atlantique & Via ligeria. Une idée pour votre prochain chemin, non balisé, jusqu’au raccordement de la Via Francigena à Bucey-les-Gy en Haute-Saône ?

Un nouveau service, pour faciliter la vie des randonneurs, vient de se créer en Mayenne : Bip Bip Voyages propose des services de transport sur mesure de personnes de 2 à 8 personnes et bagages pour tous les randonneurs/sportifs (à pied, en vélo, à cheval, traileurs…) et voyageurs (particuliers).

Et bien d´autres choix d´itinéraires qui sillonnent la France à destination d’Espagne.

Qu´en est-il des hébergements ?

Ici, pas d´interdiction non plus. Les campings ouverts à l´année le sont actuellement aussi. Les chambres d´hôtes, les hôtels sont en principe ouverts. Les accueils pèlerins, les familles peuvent décider d´accueillir ou non. Évidemment, les restrictions sanitaires seront respectées.

Le marcheur devra donc prévoir avec soin son hébergement, s´informer et téléphoner.

Qu´en est-il de la restauration, du ravitaillement en nourriture et en eau ?

C´est là que le bât peut blesser. Pour l´eau, on peut espérer en trouver dans les cimetières quand les robinets seront rouverts après les gelées, ou dans des commerces aimables. On peut en demander aux particuliers, avec le sourire, mais il faut s´attendre parfois à des réactions de crainte, des visages fermés. Pour les commerces, pas de problèmes. Mais pour prendre un café, un repas, il faudra avoir la chance de trouver des lieux de vente à emporter, où l´on risque bien de ne pas pouvoir s´asseoir ni s´abriter ou disposer de son pass-sanitaire.

En résumé : pour partir, il faudra une préparation assez rigoureuse et pas mal de force d´âme.

Logo main
Haut de page
Fermer le menu